Decouvertes de peintures de 5000 ans dans des grottes de Somalie


L’art rupestre Africain est très riche et se trouve dans de nombreux endroits du vaste continent africain. C’est un héritage unique des anciens.

archéologie, Decouvertes de peintures de 5000 ans dans des grottes de Somalie
crédit photo: Wikipédia

L’un de ces endroits se situe à 60 km au nord de Hargeisa, la deuxième plus grande ville de Somalie. L’endroit est connu sous le nom de Grottes de Laas Geel, ce qui signifie en somali: «là où les chameaux ont été arrosés», situés dans plusieurs zones au sein d’un énorme affleurement granitique.

Le massif rocheux de Laas Geel se distingue d’un gigantesque plateau de granit sculpté par des oueds. En 2002, des villageois de la région, connaissant les peintures de Laas Geel depuis de nombreuses générations, ont guidé une équipe d’archéologues français dans les grottes.

L’art rupestre ancien, représentant la vie nomade il y a plus de 5 000 ans, a été bien préservé en raison du climat sec de la région. Parallèlement aux peintures, des outils lithiques ont été trouvés dispersés sur tout le site et des tombeaux marqués de stèles et de monticules sont visibles dans les environs.

Decouvertes de peintures de 5000 ans dans des grottes de Somalie
crédit photo: Wikipédia

Les peintures sont réparties le long de 20 abris rocheux, le plus grand faisant environ 10 mètres de long. On estime que ces peintures rupestres ont au moins 5 000 ans.

Les peintures représentent avec des couleurs différentes de nombreux animaux tels que des chiens, des antilopes, des chameaux, des girafes; il y a aussi des scènes montrant les peuples nomades indigènes adorant les vaches.

Les peintures couvrent la surface de la roche, pratiquement à l’extérieur, mais sont toujours en parfait état. Dans l’art rupestre de Laas Geel, plusieurs personnages ont un cou épais; les vaches portent de nombreux ornements.

Decouvertes de peintures de 5000 ans dans des grottes de Somalie
crédit photo: Wikipédia

Les artistes de l’époque utilisaient plusieurs couleurs telles que l’ocre rouge et jaune, le blanc, le violet, le marron et le jaune et parfois le noir. La caractéristique la plus distinctive de ces vaches est leur cou, représenté rectangulaire, anormalement large et vierge ou rempli de rayures rouges et blanches, droites ou ondulées.

Ces étranges cous ont été interprétés comme des nattes suspendues au cou réel, ce qui pourrait être interprété comme un ornement de cérémonie. L’animal le plus peint est un chien, à la queue incurvée et aux oreilles pointues. cet animal est accompagné d’une figure humaine.


Peintures rupestres dans les grottes de Laas Geel en Somalie