Une oeuvre préhistorique découverte près d’une rivière en Turquie


Des pêcheurs du sud-est de la Turquie ont apporté une contribution inattendue à l’histoire en découvrant des gravures apparemment anciennes sur des rochers entourant un réservoir de l’Euphrate.

Découverte archéologique en turquie

L’art remarquable semble représenter une figure humaine avec un arc et une flèche chassant des animaux à cornes, ainsi que plusieurs formes plus abstraites. Selon un communiqué de l’agence de presse turque, l’ensemble de la scène mesure 8 mètres de long et 70 cm de haut.

Les trois hommes auraient repéré les gravures plus tôt ce mois-ci, après que les niveaux d’eau du barrage du lac Ataturk aient baissé d’environ 10 à 15 mètres sur l’ensemble du secteur situé dans le district de Kahta, dans la province d’Adiyaman. (Le barrage du lac Ataturk est le troisième plus grand réservoir au monde.)

Conscients de l’importance potentielle de leur découverte, ils ont filmé une vidéo pour les archéologues du musée Adıyaman, situé à proximité. Après avoir inspecté les gravures, le directeur du musée, Mehmet Alkan, a déclaré qu’il estimait que les dessins avaient été créés au Paléolithique, une période allant de 3,3 millions d’années à environ 11 500 ans.

« Il y aura un travail détaillé à partir de maintenant. », a-t-il déclaré, ajoutant que la submersion dans le lac a causé « très peu » de dommages aux gravures.

de plus, les experts prévoient d’étudier l’oeuvre d’art in situ plutôt que d’essayer d’exciser la dalle de roche sur laquelle il se trouve.


Comme beaucoup de régions entourant l’Euphrate , une terre qui, avec la région entourant le Nil et son delta, forme le Croissant fertile, Adıyaman a une riche histoire humaine remontant au milieu du paléolithique.

Les explorations archéologiques menées dans la Turquie contemporaine ont révélé que des hominidés habitaient le pont terrestre euro-asiatique il y a plus d’un million d’années. Il y a environ 12 000 ans, les tribus résidentes d’êtres humains ont commencé à se convertir en groupes agricoles sédentaires, formant ainsi certaines des premières sociétés complexes.

Göbekli Tepe est un site perché situé au sommet d’une colline à proximité du site ou ont été découvertes les gravures, On pense qu’il représente le plus vieux temple du monde. Précédant Stonehenge de plus de 6 000 ans, ainsi, les gravures pourraient avoir un lien avec se site…

Göbekli tepe, site archéologique majeur
Un des nombreux piliers qui composent le site de Göbekli Tepe

Parmi les autres sites antiques de l’Antiquité à proximité, se trouve le mont Nemrut, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui abrite de grandes statues d’animaux et de dieux en pierre, ainsi que les sites de peuplement de Gritille, Hayaz, Ancoz et Samsat.