D’anciennes inscriptions révèlent que la date de destruction de Pompéi est Fausse


Il y a un peu moins de 2 000 ans, à Pompéi, un ouvrier a griffonné des graffitis sur le mur d’une maison sur laquelle il travaillait.

Pompei inscriptions
crédit photo: Le Monde.fr

Ce qu’il ignorait, c’est que ses graffitis allaient changer les livres d’histoire. Elle déroutera les scientifiques plusieurs milliers d’années plus tard. Pendant des siècles, les historiens ont eu tendance à croire que le Vésuve avait détruit la ville de Pompéi le 24 août 79.

Cependant, une inscription au charbon de bois pétrifié récemment découverte suggère fortement que le jour du désastre volcanique a eu lieu en octobre 79 de notre ère.

L’inscription au charbon de bois pétrifié dit: « Le 17 octobre, il s’est livré à une nourriture immodérée. » Ou, pour être plus précis: « le 16e jour précédant le calendrier de novembre ». Cette date correspond au 17 octobre du calendrier d’aujourd’hui. Elle a été inscrite sur le mur d’une maison qui semble avoir subi des travaux de construction.


Une erreur sur la date de disparition de Pompéi ?

Cela suggère que la vie quotidienne était encore parfaitement normale à Pompéi vers la mi-octobre 79. Elle n’était pas encore submergée par une épaisse vague de cendres chaudes et de roches volcaniques.

Il est fort probable qu’il puisse être daté de octobre 79, et plus précisément d’une semaine avant la grande catastrophe. Selon cette hypothèse elle est survenue le 24 Octobre ont déclaré les archéologues dans un communiqué de presse. La date originale du 24 août 79 provient des écrits d’un avocat appelé Pline le Jeune. Dans une lettre au sénateur romain Tacitus, il a déclaré ce qui suit:

« Le 24 août, vers une heure de l’après-midi, ma mère m’a demandé d’observer un nuage qui semblait sortir de la terre … »

Même avant cette nouvelle découverte, de nombreux experts d’aujourd’hui étaient sceptiques quant à la date du mois d’août. En effet, de nombreuses preuves suggèraient déjà que l’éruption n’avait pas eu lieu en été. Par exemple, des archéologues ont découvert la présence de fruits frais de l’automne parmi les ruines de cendres. Ainsi que la preuve que certaines des victimes portaient des vêtements plus épais. Surement pas le genre de vêtement que vous voudriez porter en été méditerranéen.

Le débat sur la date précise continuera sans aucun doute de diviser les spécialistes. Mais cette inscription suggère presque certainement que Pompéi était toujours saine et sauve à la mi-octobre 79 de notre ère…


Documentaires sur Pompei, son histoire et sa destruction