Le Mystère des colonnes du lac Crowley

Notez cet Article:

La rive est du lac de Crowley en Californie offre un paysage incroyable. Des milliers de colonnes forment une arche, évoquants le Temple d’une civilisation disparue.

Les piliers du lac crowley

Plusieurs de ces piliers mesurent jusqu’à 7 mètres de hauteur. De quelle manière ont-ils été formés ? De quelle façon la distribution de colonnes peut-elle être si régulière ? S’agit-il de formations naturelles, ou y a-il eu sur Terre une civilisation préhistorique inconnue ?

Avant la création du réservoir du lac Crowley vers 1941, les habitants n’avaient jamais remarqué la présence des colonnes. Avec la construction du barrage en amont de la formation du lac artificiel, le niveau d’eau descendant a fini par devoiler les piliers.

Selon plusieurs témoins, les colonnes du lac de crowley ressembleraient beaucoup à des reliques exhumées à Pompéi.

Le diamètre de plusieurs colonnes atteint 35 cm et ressemble à « un empilement de pierres ». Il paraît impossible de penser qu’il puisse s’agir d’une formation naturelle. Ces colonnes ont aussi attiré l’attention de nombreux scientifiques de l’université de Berkeley en Californie.

Randolph-Flagg a débuté l’étude des colonnes du lac Crowley en 2013. Il a déclaré que les colonnes étaient si étranges qu’elles avaient attiré son attention. « elles ne ressemblent pas à des formations naturelles, et sont distribués uniformément et en énorme quantité. » Randolph-Flagg et son équipe de scientifiques ont étudié la composition minérale des colonnes en utilisant la diffraction par rayons X et la microscopie à balayage électronique.



Ils ont constaté que bien que la matière des piliers et celui des roches environnantes soient très similaires, les colonnes de roches présentaient en plus de la mordénite dans leur composition, permettant de les renforcer. La mordénite agit comme une « glue » qui renforcerait ces structures colonnaires.

Les scientifiques expliquent que cela a agit comme une forte glue dans le sable, le vent et la pluie ont finalement érodé le sable environnant, laissant les colonnes exposées à l’air libre. Bien que nous ne puissions directement l’observer, il est possible que ces colonnes se poursuivent sous terre jusqu’à un kilomètre de profondeur.

Y a-t-il eu une civilisation évoluée antérieure à la nôtre dans l’histoire de l’humanité ? Les réponses restent à trouver…


Vidéo: le Mystère des piliers du lac Crowley