Découverte de 800 tombes dans une ancienne cité égyptienne


Une ancienne nécropole vieille de plus de 4 000 ans, enfouie sous les sables mouvants du désert du Sahara, était jusque récemment peu connue des égyptologues.

Découverte de 800 tombes dans une ancienne cité égyptienne

Aujourd’hui, un groupe international de chercheurs s’est associé pour décrire et cartographier l’ancien cimetière situé juste à l’extérieur du village de Lisht, en Égypte, après la découverte de plus de 800 tombes. Une expédition co-dirigée par l’Université d’Alabama-Birmingham et le Ministère égyptien des antiquités a trouvé 802 tombes enterrées dans le cimetière massif, qui est niché entre deux pyramides, l’une étant située au nord et l’autre au sud.

Les tombes ont été découvertes le long d’un bord rocheux et se caractérisent par un style architectural particulier car elles ont été creusées dans la roche et entourées de briques et de calcaire, a indiqué le ministère dans un message sur Facebook. Pris longtemps avant le début des fouilles, les tombeaux offrent toujours une fenêtre précieuse sur la vie égyptienne ancienne, donnant des indices sur la santé, l’économie et la culture de son peuple.

Découverte de 800 tombes dans une ancienne cité égyptienne

Selon le ministère, le cimetière ou ont été découvertes les 800 tombes est gravé sur le bord rocheux de la montagne et se compose de deux parties.

Une cour ouverte mène à un couloir avec un plafond en forme de dôme qui présente des hiéroglyphes et mène à une salle avec une petite pièce décorée d’inscriptions. La seconde partie du cimetière est une parcelle funéraire située dans une cour ouverte. Sur le côté ouest se trouve un passage menant à une première chambre funéraire dans une pièce anonyme avec un cercueil en calcaire et au sud une entrée dans une pièce vide. Ici, il y a des formations géométriques «dont le but n’est pas clair».

Découverte de 800 tombes dans une ancienne cité égyptienne

Le projet fait partie d’une initiative visant à restaurer de nombreux sites historiques de l’Egypte ancienne après les pillages et les destructions qui ont eu lieu pendant l’instabilité politique et économique de l’Egypte entre 2009 et 2013. Des images satellites détaillées prises à cette époque a révélé que la plupart de ces fosses ont conduit à des tombeaux. Depuis lors, l’équipe a travaillé à documenter les caractéristiques de chaque tombe à travers des photos et des coordonnées GPS qui ont depuis été entrées dans une base de données.

Découverte de 800 tombes dans une ancienne cité égyptienne
Découverte de 800 tombes dans une ancienne cité égyptienne

Datant du Moyen Empire égyptien (2040 à 1782 avant notre ère), le cimetière représente une ère connue sous le nom de «l’âge classique» de l’Égypte. Cette période a produit certaines des plus grandes œuvres d’art et de littérature de l’ancienne société, ainsi qu’une compréhension de la condition humaine. A proximité, les tombes royales appartenant aux rois Amenemhat I et Senusret I ont été documentées et cartographiées, mais ce nouveau projet est parmi les premiers à cartographier plus en détail des tombes plus communes.


Source