L’incroyable Dague d’émeraude de Topkapi

Notez cet Article:

Cette désormais célèbre dague d’émeraude est l’une des attractions phare du musée du palais de Topkapi à Istanbul, en Turquie. C’est l’un des plus beaux objets de ce genre au monde, mais ses origines sont étroitement liées à l’effusion de sang et à la trahison.

Elle a été fabriquée à Istanbul au milieu du 18ème siècle par les artisans royaux du souverain ottoman, le sultan Mahmud I. C’était probablement un cadeau diplomatique pour le leader perse, Nadir Shah. Plus tard connu sous le nom de «Napoléon de Perse», Nadir Shah était la figure militaire la plus puissante de la région et il avait récemment mené une guerre acharnée contre les Ottomans.

Dague d'emeraude de topkapi

Les deux pays ont fait la paix en 1746 et ont échangé des cadeaux. Dans les cadeaux de Mahmud il y avait ce poignard spectaculaire. C’était un choix judicieux, car l’amour de Nadir pour les bijoux était bien connu, il en avait saisi beaucoup lors de ses campagnes en Inde, y compris le diamant Koh-i-noor.

Le poignard est dominé par d’énormes émeraudes dans son manche. Dans le monde islamique, les émeraudes étaient très prisées. On pense qu’elles proviennent des mines de Muzo en Colombie.

Dague de topkapi

Les principales émeraudes supérieure et inférieure du manche sont en forme de poire, tandis que celle du milieu a une coupe rectangulaire. Une autre émeraude octogonale sur le dessus du manche se soulève pour révéler une montre. Le manche et la gaine sont en or serti de diamants, avec une décoration en émail et nacre.

Nadir Shah n’a pas vécu assez longtemps pour voir le poignard. Alors que les cadeaux étaient en transit, il a été assassiné dans son lit. En entendant cette nouvelles l’escorte à fait demi-tour et le poignard a été placé dans le palais de Topkapi, où il est toujours exposé.


Vidéos : découverte de topkapi

source