La légende de Mu sur le point d’etre Prouvée


À la mi-février 2017, la légende de Mu refait surface, en effet, des scientifiques mettaient en évidence l’existence d’un continent englobant la Nouvelle Zélande.

la légende de Mu

S’il fallait s’en convaincre, de nouvelles découvertes sont sans cesse réalisées dans l’immensité océanique, l’homme n’ayant exploré que 6% des fonds océaniques, nul doute que celles-ci devraient se poursuivre. L’histoire d’un continent originel à l’humanité situé au milieu de l’océan Pacifique a traversé les siècles.

Les premiers écrits et recherches sérieuses concernant la légende de Mu apparaissent au début du XXe siècle. C’est le mayaniste Augustus le Plongeon qui affirmera le premier son existence depuis la découverte d’un Codex (le Codex Tro-Cortesianus exposé à Madrid) mentionnant l’existence d’un mystérieux continent. Plus tard, le colonel britannique James Churchward soufflera le nom de « Mu » et donnera beaucoup de détails d’après la traduction de tablettes naacales qu’il aurait déchiffré.

la légende de Mu

La légende de Mu decrit L’existence d’un continent originel pour l’humanité et pourrait apporter des réponses à de nombreuses énigmes archéologiques actuelles. Pourquoi, par exemple, certains symboles se retrouvent simultanément sur les ruines d’Asie du Sud Est et sur les pyramides aztèques, bien que rien ne relie ces civilisations? Comment ont été conçus des édifices de pierres de plusieurs dizaines de tonnes dans des archipels où l’on ne trouve aucune pierre? Quelle est l’origine véritable des statues de l’Île de Pâques? La réponse pourrait être simple: ces différentes civilisations n’émergeraient que d’une seule. Et la civilisation de Mu aurait existé à un cycle de civilisation antérieur à celui que nous connaissons actuellement.

Comme l’Atlantide, Mu aurait été le berceau d’une civilisation à la technologie très développée. Et comme l’île évoquée par Socrate, son destin aura été de disparaître corps et bien dans les profondeurs marines – les codex mentionnant son existence évoquent des scènes apocalyptiques et un châtiment divin.

La communauté scientifique de façon générale tend à ne pas s’intéresser au sujet et fait peu de cas de ceux qui en rapportent l’existence. D’autres scientifiques, tel l’hydrologue français Louis-Claude Vincent, vont dans le sens des récits de Churchward. De nombreuses découvertes, parsemées, attestent aussi de l’existence de la légende de Mu .


Vidéos: la Légende de Mu