L’armée en Terre Cuite de l’Empereur Qin

Notez cet Article:

 

l'armée en terre cuite

Armée en terre cuite : les soldats de l’empereur Qin sur le site des fouilles

L’empereur Qin Shi Huangdi vécut de -259 à -210 avant JC. Il est connu pour être l’empereur qui mit fin à la période féodale en devenant l’unificateur de l’empire chinois. Il standardisa ainsi l’écriture, la langue, la monnaie, les poids et les mesures à travers tout le territoire, et créa le mystère autour de son  armée en terre cuite.

Il est par ailleurs connu pour être à l’origine de l’édification de la Grande Muraille et, depuis 1974, pour son mausolée et l’armee en terre cuite de l’empereur Qin découverts à proximité de la ville de Xi’an.

Cet ensemble archéologique fut découvert en 1974 par un agriculteur chinois qui travaillait son champs dont la charrue remonta des fragments de soldat. Il alerta immédiatement les autorités et les fouilles commencèrent très rapidement. Ce cultivateur est aujourd’hui “utilisé” par le site pour accueillir les touristes et visiteurs à l’entrée du musée.

Le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

L’ensemble de son armée en terre cuite comprend la tombe de l’empereur, recouverte par un tumulus de 115 mètres de haut, et de plus de 600 fosses  (nombre référencé en 2008) réparties dans un rayon de plusieurs kilomètres à l’intérieur desquelles quelques 8 000 soldats de terre cuite, 600 chevaux et 130 chars ont été enterrés. Elles sont la particularité d’être uniques, se différenciant les unes des autres par les visages et les uniformes.

une armée en terre cuite pour l’empereur Qin, site de fouilles archéologique

Si la tombe n’a pas encore été explorée, son contenu et son édification est connue à travers les récits de l’historien Sima Qian qui nous sont parvenus. Elle contiendrait, outre la dépouille de l’empereur lui-même, celles de ses 48 concubines, enterrées vivantes lors de sa mort. L’État chinois souhaite pour l’instant préserver le site et attendre le développement de technologie pouvant garantir l’intégrité des momies notamment lorsque les fouilles commenceront.

On sait ainsi que l’édification de cette nécropole a nécessité 36 années de travaux et quelques 700 000 ouvriers. A l’instar les pyramides égyptiennes, les ouvriers ayant préparé le tombeau et assisté à l’enterrement auraient été emmurés vivants dans le mausolée à la fin de la cérémonie afin que les secrets de sa construction ne soient pas divulgués.

Lors de la visite, nous découvrons différentes fosses contenant des soldats de grades et de fonctions diverses – fantassins, cavaliers – mais aussi du matériel militaire comme des armes, des chevaux, des chars, des armures, une magnifique armée d’Argile … etc…

Certaines des oeuvres les mieux conservées ont été extraites des fosses et mises sous verre pour nous permettre de les observer de plus près.